21*, 22 & 23
mars 2023
Paris Porte de Versailles
* à partir de 14h00
EXPOSITION / CONFÉRENCES / ATELIERS
Le salon des outils et services dédiés aux dirigeants d'entreprises, aux responsables des Ressources Humaines, de la Formation et des Systèmes d'Information
PRÉSENTATION & ESPACE EXPOSANT EXPOSANTS & PARTENAIRES CONFÉRENCES & ATELIERS BADGE &
ESPACE VISITEUR
INFOS PRATIQUES & CONTACT ACTUALITÉS & COMMUNIQUÉS
Actualités
Regards croisés
29/09/2022 • Sur votre segment de marché, quelles évolutions récentes avez-vous constatées ?

Cyril Martin | Directeur de Clientèle | Events Games


Chez Events Games, nous avons constaté une volonté marquée de nos clients d’aller plus loin dans la gamification de leurs formations. Il y a 18 ans, à la création de notre agence, la gamification était encore un gros mot. Il y a 5 ans, elle devenait à la mode. Aujourd’hui, elle est considérée comme un outil efficace d’apprentissage ! Cette évolution est évidemment liée à la généralisation du Digital Learning : soumis à un nombre grandissant de formations en ligne, les apprenants ont envie et besoin de variété et d’interactivité. Ils veulent être embarqués et surpris. Ce qui était « un plus » avant est aujourd’hui une nécessité : le temps des modules e-learning « traditionnels », ersatz de présentation powerpoint, est bien révolu. Ce n’est pas pour nous déplaire ! Nos ingénieurs pédagogiques peuvent appuyer davantage leur séquencement sur un fil rouge décalé, nos game designers imaginer de nouveaux mécanismes ludiques, et nos graphistes créer des univers plus riches et immersifs.




Mathilde Trahard | Event manager | Myskillcamp


En 2022, Myskillcamp a constaté une forte augmentation du besoin d'Adaptive Learning, notamment sous la forme de l'apprentissage par l'action. Les entreprises cherchent à créer leurs formations plus rapidement, à personnaliser chaque étape et à maintenir l'engagement apprenant grâce au machine-learning. Pour nous, le catalyseur de cette évolution est double. D’abord, la personnalisation s’immisce partout : des divertissements que nous consommons aux publicités que nous essayons d'ignorer, nous nous attendons à ce que les interactions offertes soient personnalisées, ce qui, dans le champ de l’apprentissage, se traduit par une augmentation d'au moins 46 % de la rétention des connaissances. Ensuite, depuis la pandémie, les écarts de compétences se sont creusés dans les entreprises qui constatent une perte de compétences parfois essentielles dûe à la rotation du personnel et au développement de nouveaux besoins, notamment technologiques. En réponse, Myskillcamp a développé des capacités d'Adaptive Learning et de rétention, pilotées par l'IA pour répondre aux besoins du marché.




Roy Lindemann | CMO | ReadSpeaker


La généralisation de l'apprentissage numérique a mis les problématiques d'accessibilité et d'engagement apprenant au premier plan. L'inclusion n'est plus une option, mais une question essentielle posée dès qu’on lance la conception d’un cours. On observe que les initiatives d'accessibilité vont au-delà du soutien aux personnes qui ont des troubles d'apprentissage. La « conception accessible » et la « conception universelle pour l'apprentissage » sont devenues cruciales ; sans elles, pas de conception vraiment pertinente. Heureusement, le développement de divers outils d'accessibilité des technologies de l'éducation, tels que la synthèse vocale, est allé de pair avec l'essor de l'apprentissage mixte, facilitant les tâches des éducateurs en s'assurant que leur contenu est aussi accessible qu'engageant.




Azylis Le Cloarec | Marketing et Communication | E-learning Touch'


En matière de conception e-learning, plusieurs tendances émergent, communes à tous les secteurs d’activité. Les modules e-learning en Réalité Virtuelle connaissent une forte expansion, en particulier dans les métiers dans lesquels la technique et la mise en pratique sont primordiales à la réussite des formations et des opérations. Quand une formation ne peut intégralement être animée en présentiel, et qu’il faut en passer par une sensibilisation préalable en ligne, l’intégration des processus techniques dans cette formation peut éviter des erreurs de manipulation dans les formations pratiques qui suivront. Autre tendance que nous relevons : la gamification qu’on a mis à contribution dans le cadre d’un récent projet de formation associant serious game et réalité virtuelle pour produire des modules immersifs très innovants. On retrouve cette tendance dans les plateformes LMS, avec l’utilisation de plus en plus fréquente des badges pour certifier les parcours.




Leia Taing | Responsable projets digitaux | Upperway Group


Dans le secteur de la formation professionnelle, la principale évolution que nous constatons est l’explosion des formats d’apprentissage en distanciel, notamment, pour ne citer qu'eux, l'e-learning ou la visioconférence. Leur progression exponentielle tient largement au contexte de la pandémie depuis mars 2020, qui a mis à mal les organismes de formation dont les prestations traditionnelles (le format stage) ont disparu du jour au lendemain. Menacé dans leur survie même, ils se sont tournés vers les outils d’apprentissage en ligne qui ont constitué une véritable bouée de sauvetage. La formation en ligne s’est durablement inscrite dans leurs pratiques, comme le confirme le site Sales-hacking : « 90 % des entreprises se sont appuyées sur des logiciels d'apprentissage en ligne pour dispenser des formations en 2020. » !




Stéphanie Le Scouëzec | Chargée Marketing et Communication | Callimedia


Pendant la période Covid, nombreuses ont été les entreprises à se tourner vers l'e-learning pour assurer la continuité de leurs formations. Pour nombre d’entre elles, c’était même une première ! Depuis un an, nous assistons à une hybridation marquée de la formation, les mêmes changements s’opérant que dans le monde du travail (travail hybride). La reprise du cours « normal » de l’activité n’a pas fait disparaitre ni le télétravail, ni le recours au Digital Learning ; ces deux modes de fonctionnement n’ont pas non plus remplacé le présentiel. Aujourd’hui, le Digital Learning a trouvé sa place et s’intègre mieux qu’avant dans les parcours de formation, en côtoyant avec plus de facilité, de complémentarité et de pertinence les modalités d’apprentissages plus « traditionnelles ». Le Digital Learning a (enfin) gagné en légitimité !




Laura Nguyen | Head of Global Marketing | Rapidmooc


L’essor des vidéos sur TikTok est fulgurant ! Brassant un nombre exponentiel d'auditeurs, ce réseau social est désormais une plateforme incontournable pour les professeurs et les formateurs qui souhaitent s'adresser à des apprenants friands de contenus où la forme est un accélérateur de compréhension du fond. Jouant sur la viralité de l'image, le Social Learning succède à un Digital Learning au cadre plus formel. C'est la raison pour laquelle Rapidmooc propose désormais la possibilité d'enregistrer des vidéos au format portrait, intégrant des effets d'incrustation fond vert ou de réalité augmentée. Ce format devient moteur dans une démarche d'acquisition ludique et décontractée des connaissances ! Au-delà d'être omniprésente dans la culture populaire (également à travers les Reels Instagram), la vidéo verticale se consomme surtout bien plus facilement depuis son smartphone ou une tablette.




Nathalie Dehurtevent | Responsable Marketing & Communication | Audace


Depuis la crise Covid, on note une vraie croissance de la demande, notamment XR (immersive learning). Les départements formation de grandes entreprises ont pris conscience de la nécessité de digitaliser tout ou partie de leurs formations. Parallèlement, les difficultés de recrutement incitent les entreprises à innover, tant dans leurs techniques de recrutement que dans l'accueil et la formation de nouveaux entrants avec, pour certaines d'entre elles, l'intégration de la réalité virtuelle. Un exemple : Audace Digital Learning a conçu un simulateur de fabrication de pneus en VR pour Bridgestone, visant à former les nouveaux opérateurs aux gestes métier et à la cadence de travail. Après avoir été déployé en Espagne en 2020, ce simulateur a été adapté en 2021 à la Hongrie et à la Pologne ; il sera bientôt pour le site Indien. La tendance de la création de simulations industrielles en RA ou VR accélère fortement ; elle facilite grandement l’intervention des opérateurs sur le terrain ou leur préparation à des opérations de maintenance très risquées.

retour à la liste
 
DEMANDE POUR EXPOSER
SPONSORS 2022
Platinum Sponsor
ANNONCEURS
BADGE & ESPACE VISITEUR
Commandez votre badge dès aujourd'hui
EXPOSANTS & PARTENAIRES 2022
Liste des sponsors, exposants & partenaires
Espace exposant & demande d'informations
CONFÉRENCES & ATELIERS 2022
Liste des conférences, ateliers & intervenants
INFOS PRATIQUES
Traduction
Dates & Horaires du salon
• 21/03/2023 de 14:00 à 18:30
• 22/03/2023 de 09:30 à 18:00
• 23/03/2023 de 09:30 à 18:00
Contacts : +33(0)1 44 39 85 00
Commissaire Général : Régis de Cerval
Directrice communication & opérations spéciales : Florence de Courtenay
Président du comité de programme SRH : Norbert Mouyal
Président du comité éditorial eLEARNING : Michel Diaz
Responsable Logistique : Séverine Annezo
Relation exposants : Aurélie Le Moigne
Contacts Presse Agence OCONNECTION : vhackenheimer & vheuze
PRÉSENTATION

contacts
info publicité, sponsoring, location de fichier
mentions légales | Politique Données Personnelles
menu rapide
exposants
conférences
intervenants
actualités
communiqués